dimanche 20 janvier 2019

J1 de la formation des confirmés et experts eau libre

Dix sept candidats sont inscrits à cette formation ACEL et AEEL 2019 qui débute aujourd'hui avec la première partie des cours théoriques au local des Hommes Grenouilles de Conflans.


Magalie Fockeu, présidente de la commission apnée 95 est venue nous accompagner dans la présentation des notions de physique. L'apnée c'est aussi une affaire de partage et de réseau !


Philippe Garnier et Laurent Bembaron présentent le matériel individuel et collectif permettant la pratique du poids constant et du poids variable.



Après la pause Lionel Copreau nous apprend les principaux nœuds marins, utiles pour équiper une bouée ou amarrer un bateau.


Bruno Sanson et Jean-Christophe Dupuy passent en revue les points à traiter pour organiser une sortie en mer et lancent les candidats sur des cas concrets, à la recherche du spot idéal selon la météo, la marée et le relief.




 



La journée se termine avec le Docteur Philippe Vigouroux qui nous fait l'amitié de nous présenter son cours sur l'anatomie et la physiopathologie de l'apnée.

Rendez-vous le 16 février pour la suite des cours et les épreuves piscine.

lundi 17 décembre 2018

RIFAA 2018

Rendez-vous aux aurores pour cette session RIFAA 2018 organisée pour la seconde fois à Meulan.
Cette année 24 stagiaires sont inscrits à la formation. Côté matériel on a fait le plein : 6 ateliers complets (mannequin, O2, DEA). Côté encadrants, que du lourd : 15 moniteurs dont 8 ANTEOR, un médecin et un formateur professionnel.


Ça démarre tout de suite après le café avec Thierry Tonnelier, Instructeur Régional Apnée, qui refait un point sur la réforme du CACI, puis traite les modules 1 (communication entre apnéistes lors d’un accident en apnée), module 3 (mise en sécurité de la palanquée), module 4 (coordination et partage des différentes opérations liées à l’accident) et module 7 (appel aux secours. passation des informations aux urgences et suivi).


Après une courte pause on reprend avec la présentation du module 5 (prise en compte des malaises et évaluation des fonctions vitales) par Pierre Boulanger, Instructeur Régional Apnée et Sébastien Guillery, stagiaire MEF2.

On est dans les temps, à 1/2h près ! Autant dire qu'on ne s'attarde pas sur le repas.



Le docteur Pierre Dusein, ancien Président de la Commission Médicale du CODEP78, débute l'après-midi avec une mise à jour des connaissances sur la bonne gestion des accidents en apnée.






C'est l'heure des démonstrations du module 6 (mise en œuvre des techniques adaptées à l'état de la victime). Gilles Septifort, formateur professionnel et secrétaire du CODEP78, présente le matériel à disposition du secouriste : défibrillateur, ensemble d'oxygénothérapie.





Rapidement les stagiaires sont mis à contribution pour effectuer les gestes qui sauvent (RCP, utilisation du DEA et de l'O2, passage de l'alerte). Ils se répartissent en petits groupes pour traiter des cas concrets.







C'est l'heure de libérer la salle pour prendre la direction de la piscine de l'Eaubelle à Meulan.
On a 1h30 devant nous, on ne traîne pas.

Trois ateliers : prise au fond, hissage, tractage. La piscine est en ébullition.
A 22h tout le monde quitte les lieux comme prévu.











Un grand merci à tous les moniteurs qui se sont rendus disponibles et qui n'ont pas compté leur temps pour animer les présentations et les ateliers : Thierry Tonnelier, Pierre Boulanger, Pierre Dusein, Gilles Septifort, André Mahé, Jean-Christophe Dupuy, Jean-Luc Gouillard, Thierry Robillard, Andy Cabrera, Philippe Quinquis, Alberto Roméo, Christian Lesieur, Patrick Sibran, Denis Bouillaguet.

Bravo à tous les stagiaires. N'oublions pas que les gestes et les connaissances du RIFAA doivent être actualisés et pratiqués régulièrement pour porter secours efficacement. Entraînez-vous dans vos clubs !

Photos JC et Thierry.

lundi 3 décembre 2018

Expo photos au centre aquatique de Conflans

Si vous vous rendez au centre aquatique de Conflans et que vous levez un peu les yeux pour rejoindre la fosse, vous ne devriez pas rater les 32 photos qui sont accrochées un peu partout dans la piscine.
C'est l'apnée qui est à  l'honneur avec des clichés pris uniquement au centre aquatique depuis son ouverture il y a 18 ans et avec plein d'apnéistes dedans.

Bien évidemment on est dans la haute qualité, pas dans le selfie avec le téléphone.
















Un grand merci à Jean-Paul Arnal qui a réalisé les tirages, merci à l'équipe de choc qui a procédé à l'accrochage en un temps record ce samedi soir (Phiphi, Cecile, Anthony, Pascal, Jean Paul, Jacques, Marco et Jean Christophe).



Les photographes - J.DEFER - J.C DUPUY- A.MAHE - C.MAHE-  T.TONNELIER remercient leurs modèles qui ont oublié d'être floue et ont prêté leurs physiques de rêve: Que de la star locale, voire régionale.

lundi 26 novembre 2018

TODI - NEMO, le test d'une nouvelle formule

Après que les places soient parties en moins de 20 minutes, on pouvait se dire que cette nouvelle formule allait plaire. Et bah on ne s'est pas trompé.

Arrivé en fin de journée à TODI après une route compliquée par la pluie et quelques gilets jaunes le groupe se prépare à vivre une expérience originale.
Plonger dans un aquarium de poissons d'une dizaine de mètres de profondeur, c'est pas commun.



Après le briefing sécu chacun s'équipe et rejoint sa palanquée.
Pour info, l'eau est à 23 degrés... Pour la prochaine fois, prévoir souris ou combi 5mm et tuba. C'est la lumière du soir, ambiance mystique...


Les voitures immergées, le bar et les grottes permettent toutes les acrobaties.



Les poissons ne sont pas farouches, on n'est pas les premiers à leur rendre visite.



Fin de séance et direction le restaurant de TODI.



Il est 23h quand on arrive à l'auberge de jeunesse pour jeunes et moins jeunes. Direct au lit ! Réveil à 6h...


Allez, on ne perd pas de temps et on se rend à la fosse de NEMO pour le clou du spectacle.
Là-bas rien à redire, la magie opère tout de suite. Une eau à 32 degrés, un poil moins claire que d'habitude.



Fabien, DP de la séance nous répartit en 7 palanquées sur trois bouées, faisant le pari d'une rotation lente et régulière permettant suffisamment de récup en surface et ça marche ! C'est d'ailleurs la preuve qu'on peut tourner à 20 dans le tube sans se gêner. Un système que l'on gardera pour les prochaines fois.

 
Après toutes ces émotions, on redémarre les voitures pour se donner rendez-vous au centre de Bruxelles. On débriefe le week-end autour d'une bonne bière et d'un repas copieux.


 
"C'est bon, c'est belge" est une bonne table, une bonne adresse. Tout le monde se quitte sur une bonne impression, en se donnant rendez-vous pour la prochaine !
Merci à tous !

 Photos Phiphi, FX, Seb