mercredi 30 mars 2016

1er MEETING INTERREGIONAL DES YVELINES




Par Fred GRACIA, notre correspondant permanent à Mantes:

Samedi 19 mars MANTES LA JOLIE à Aquasport, début de l’installation à 12h00.








25 compétiteurs, 12 juges, 15 apnéistes de sécurité, plus de 20 bénévoles pour l’organisation, Christophe sur l’ordinateur pour piloter les épreuves, Sylvia au micro pour donner le timing, Veronique, notre infirmière avec ses assistants et Philippe au commande pour orchestrer tout le monde.





 





 

Après 2 mois de nuits de blanche pour Philippe, la compétition peut commencer.


















C’est la toute première fois, qu’une compétition d’apnée officielle se déroule dans les Yvelines.

Tout les compétiteurs se sont mesurés en apnée dynamique avec et sans palme,  en apnée statique.  Avec des records impressionnants, allant jusqu’à 6’30’’ en apnée statique et 168 m en monopalme pour Stéphane Provent du club 7eme Apnée à Paris.

 






Après sa sieste, Xavier Delpit nous fait 184.70m en dynamique palme, Celine de l’ASM 104.45m juste derrière Farida qui fait 128,50m.

11 compétiteurs des clubs des Yvelines sont présents: le CNO, Sub-Galatée, CN Poissy, la palme Plaisiroise, CSAV, VVP et l’AS Mantes.


Pour beaucoup, c’était leur première compétition, paul du CNO (100m DYN, 75m DNF), Sylvain du SubGalatée (100m DYN, 85m DNF), FX de la palme plaisiroise (105,10m DYN, 85.75m DNF).



Pour L’AS MANTAISE ;

Nous avons d’excellentes performances pour l’équipe féminine.

En dynamique palme, 5eme Alexandra Guilbert  avec  84,80m, 2ieme Celine Gilg  avec 104,45m.

En dynamique sans palme, 5eme Alexandra Guilbert  42,40m et 1ere Celine Gilg qui a pulvérisé tout le monde avec 105m et  qui se retrouve championne des Yvelines 2016 du combiné.








les résultats:






Voici toutes les photos du 1er Meeting  de l’ASM.

Lien picasa.



Lien Dropbox



lundi 21 mars 2016

Ma première compétition d'Apnée




Samedi 19 mars, 1er Meeting Interrégional des Yvelines d’Apnée
Une première expérience réussie pour la région et pour le club ASM-PLONGEE de Mantes-la-Ville qui l’a organisé.
Sans oublier qu’il s’agissait également de ma première expérience dans ce milieu.

Tous les compétiteurs se rendent à la piscine de Mantes la Ville pour 14h.
Chacun prépare sa petite zone de repos comme il peut. Des transats sont déjà réquisitionnés par certains, des tapis de sol sont étendus pour d’autres, un simple peignoir ou serviette suffit pour les derniers (comme moi).
Je retrouve les copains de Versailles avec qui je m’entraine et j’entraine le mercredi et vendredi (Farida, Sylvie, Guerric, …)
Le planning de l’après-midi est affiché.
Les organisateurs, juges et apnéistes de sécurité se réunissent, se briefent, se concertent, rappellent les consignes.
Ensuite vient le tour des apnéistes, les gentils organisateurs nous briefent sur les épreuves, les temps entre chaque épreuve, …
Tout est calculé à la minute près. Aucune fausse note. Ça n’a vraiment rien à voir avec le Tir sur Cible ou la NEV. Ici, une seconde de perdue, ça ne se rattrape pas. On ne décale pas les échauffements ou les mises à l’eau si untel ou untel prend du retard.

On démarre par la statique.


A 15h30, les premières séries se mettent à l’eau pour l’échauffement, et à 16h00 passent l’épreuve.
Je suis en 3e série. J’essaie de me concentrer mais ce n’est pas facile. Le stress s’installe. Je sais que je n’ai pas une place à jouer, à la différence du Tir mais rien à faire, mon cœur palpite.
J’observe Sylvie. Elle avait préparé une fiche d’échauffement avant de commencer la statique. Une très bonne idée, que j’avais même préconisé aux compétiteurs du Trophée amicale G.CANNESON. Mais comme dit le proverbe : « fais ce que je dis pas ce que je fais ».
Je me mets à l’eau. Je ne suis pas très à l’aise. Je fais 3 apnées de 30s poumons vides avec des temps de récup suffisant entre chaque puis je passe aux poumons à moitié remplis pour 1’30 puis 2’30, et je termine enfin avec une apnée à 3’30 poumons pleins. Rien à faire, je le sens pas. Je réfléchi trop.
Vient ensuite mon tour, on fait le point avec les juges et l’apnéiste de sécurité pour les checks et le rappel du protocole de sortie.
Et c’est parti pour 4’31’’24 d’apnée. Mieux que les 4 minutes que j’avais annoncées mais moins que mes perfs en temps normal. La faute au stress et au manque de préparation sûrement. Cela me permet néanmoins de me placer à la 10ème place.
André MAHE, le saint patron des apnéistes du 78 nous fait honneur de sa présence. Un plaisir de le retrouver, d’échanger quelques mots avant le début des épreuves suivantes.(Bien FX ,un bonus de 10 points à valoir sur ton prochain passage de diplôme).

Le temps de se reposer, d’essayer d’évacuer le stress, de discuter avec tout le petit monde autour du bassin et nous voilà repartis.
A 17h30, même déroulé que la statique mais pour la dynamique.
Rien à faire, le stress persiste. A l’échauffement, mes virages retravaillés (grâce à Farida) la dernière semaine pour m’accorder aux particularités de la piscine ne sont pas encore suffisamment fluides et me coûtent chers en oxygène. Mais bon, on va faire avec.
Du coup, je fais une distance de 105,10 mètres et me place 7ème . Même ressenti que pour la statique: content mais pas satisfait!

On repart en pause. Tous les apnéistes se remettent dans leur bulle. Je ne sais pas si c’est parce que je viens du Tir ou de la Palme Plaisiroise où on adore discuter, plaisanter, faire les fous. Mais rien à faire je ne reste pas plus de 10 minutes en place.
Vient alors l’épreuve de dynamique sans palme (ou DNF).
Les échauffements démarrent à 19h00, je me mets rapidement à l’eau et me prépare. Génial, je me sens bien, le stress a disparu. Place au plaisir. J’augmente au fur et à mesure mes apnées pour terminer sur un 75m. Et c’est parti pour l’épreuve. Je sors de l’eau à 85,75 mètres avec la banane (je parle évidemment du sourire) et me place à la 5e position.

Nous terminons les épreuves un peu après 20h00.
Place ensuite aux résultats.
Les médailles pleuvent pour certains, comme Xavier ou d’autres grands apnéistes.
(mais comme Xavier était parti, c’est l’ami Guerric qui a raflé toutes les médailles [on ne sait pas encore s’il compte les lui rendre ^^])
Mais les filles s’en sortent super bien comme Farida ( 1  ere  en dynamique) ou Sylvie (3e au combiné).
Pour ma part, je m’en sors avec la 6e place. Pas mal pour une première. Et ça m’a motivé pour la suite.

La suite, au prochain numéro.

FX PERNET

De son vrai nom François Xavier PERNET est un champion de tir sur cible, membre de l’équipe de France et rafleur de médailles, il sévit à la palme Plaisiroise  où il encadre le tir et l'Apnée. 
Sa passion  pour les mugs à l'effigie de Serge LAMA est bien connue dans son club ( il en a plus de 200) .




lundi 14 mars 2016

3eme TROPHEE GERARD CANNESON


- Alors Jean -Claude on était combien au trophée Gégé?
-  "J'ai arrêté de compter à 250".

C'est pas moi qui le dit c'est le Président du Codep et du club de Versailles, Jean-Claude GRIL,vous pouvez lui faire confiance!

Superbe journée à la piscine de Montbauron où le CASV avait mis les petits plats dans les grands pour recevoir les 10 clubs participant au Trophée Gérard CANNESON.
A midi, les apnéistes s'entassent déjà devant les grilles de la piscine pendant que les bénévoles s'affairent pour installer le matériel.
Ce sont plus de 100 participants qui sont attendus dont 60 pour les épreuves individuelles.




Autant d'hommes que de femmes pour défendre les couleurs de leur équipe.
L'atmosphère est bon enfant et le soleil est au rendez-vous. Les derniers détails administratifs réglés, nous pouvons lancer la machine...
C'est Alberto qui tient le micro et Yves qui pilote le déroulé du programme . Du grand art d'un bout à l'autre de la manifestation.


Le timing est impeccablement respecté et les juges, apnéistes de sécurité, photographes ainsi que nos 3 toubibs sont aux taquets.
Les épreuves individuelles relèvent des performances à la hausse, tant en dynamique qu'en statique. On voit que certains ont révisé!!


 


C'est ensuite l’épreuve reine, le clou de la journée: Le relais.
Le briefing de présentation est lancé par Yves mais rapidement la confusion s'installe sur le passage du témoin. En fait à Colombes, il faisait ça en escaladant le rebord et en plongeant à chaque fois, ce qui prend un peu plus de temps...Je reprécise donc la consigne: "On fait comme d'hab". Et c'est parti!

Chaque équipe applique sa technique, les performers performent et les hédonistes cherchent le beau geste...Il faut que tout le monde trouve son compte. Ce n'est pas une compète, faut il encore le rappeler?

Vers 17h30 c'est la remise des trophées par Marie Hélène CANNESON. C'est encore Versailles qui gagne! Forcement Alberto a menacé de faire venir ses cousins de Corleone si on mouftait...
Mais attention St Germain n'était pas loin. Des petits jeunes, pas très polis , (on les invite et ils doublent tout le monde) mais prometteurs.

la soirée se termine dans la salle de la rotonde, le club house du CASV, c'est là qu'ils fument le cigare dans des canapés en cuir..
La température monte autour du pot de l'amitié. Un grand merci à Versailles pour cet accueil royal.


les résultats

 
















 Les photos sont de Cécile, Jean Chris, Thierry, Jean-Luc, Jean-Pierre et Antoine